• Lisa Herrbach

Qu’est-ce que la communication éditoriale ?

Dernière mise à jour : avr. 13

Derrière chaque action de communication, il y a des mots. Visibles ou non.

Article de presse, scénario de pub TV, affiche, nouveau nom de produit…

Travailler ces mots, c’est le job du consultant en communication éditoriale.



Au service de la stratégie marketing


La communication est l’interaction entre un émetteur et un récepteur par le biais d’un support, le tout dans un environnement dont il faut tenir compte. D’un point de vue marketing, la communication est établie à des fins stratégiques et souvent commerciales.


En communication, l’émetteur est appelé annonceur. Il peut s’agir d’organismes variés, tels que des entreprises ou des associations. L’annonceur s’adresse à ses publics cibles en utilisant différents vecteurs de communication : site web, affichage, spot radio, vidéo publicitaire, article de presse…

Toutes ces créations de contenu sont d’abord construites à partir de textes :

  • rédaction web optimisée pour le référencement naturel,

  • scénario/script d’un spot publicitaire,

  • communiqué de presse…


La communication éditoriale intervient sur ces contenus écrits et structurés.

On dit que la communication éditoriale est multicanale. Mais force est de constater que le développement du numérique a entraîné un accroissement des écrits.


Écrire est un exercice technique


Si écrire semble à la portée de tout le monde, écrire juste suppose de maîtriser plusieurs compétences.

Écrire est un exercice technique, dont les styles et les particularités varient selon les supports choisis. Il existe ainsi des techniques d’écriture journalistique, des contraintes spécifiques à la rédaction web ou encore des pratiques propres à l’écriture de scénarios.

En plus des particularités techniques de chaque support, le rédacteur doit tenir compte du contexte, des objectifs à atteindre, des publics ciblés, du secteur d’activité…



Concevoir avant de rédiger


La communication éditoriale ne se limite pas à la rédaction de contenus. Elle débute bien en amont avec leur conception. Afin de produire des contenus pertinents, le consultant s’engagera nécessairement dans une approche approfondie et élargie de chaque projet.



Écrire vrai


La mission du consultant en communication éditoriale n’est pas tant de créer des contenus. Sa mission (du moins, telle que je la conçois) consiste plutôt à valoriser l’existant.


Chaque travail d’écriture, quel qu’il soit, doit être basé sur une histoire vraie et authentique dont le rédacteur n’a plus qu’à s’inspirer. Reste alors la tâche la plus délicate et essentielle à accomplir : recueillir la matière première dont découlera toute la suite.


L’avantage ici de faire appel à un regard extérieur est de mettre en exergue des points positifs et forts dont l’annonceur n’a pas ou plus conscience. Qui plus est, parler de soi sans tomber dans l'arrogance est un travail difficile.


Ensuite vient la phase où les idées s’organisent et se structurent. Puis seulement à la fin du processus arrive la rédaction pure et dure.

Le travail du consultant en communication est donc avant tout un travail de traducteur.

Il traduit du français au français le message de l’annonceur.

Il vulgarise l’information pour la rendre accessible et intelligible pour le destinataire.


Le consultant en communication éditoriale transforme la matière brute en contenu porteur de sens.



La mise en forme des contenus se fait ensuite en collaboration avec d’autres corps de métiers : graphiste, développeur web, photographe, vidéaste, community manager, attaché de presse, planneur stratégique…

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout