• Lisa Herrbach

Le mariage de Marion & Sacha (4/4)

Dernière mise à jour : 26 févr.


< Le mariage de Marion & Sacha (3/4)


Le jour J nous nous sommes envoyé un message d’encouragement réciproque au petit matin. Une bonne heure avant l’horaire annoncé sur les faire-part, je suis arrivée sur le lieu de la cérémonie. Le grand jardin fleuri devant l’immense bâtisse de pierres blanches était désert. À l’intérieur, l’équipe en charge du repas et du service s’activait sans laisser la moindre place au stress. Leurs gestes étaient calculés, chacun savait ce qu’il avait à faire et était prêt à parer à tous les imprévus.



Je suis allée saluer l’animateur de la soirée qui terminait les derniers réglages derrière ses platines et sa rampe de lumières. Nous avons parcouru ensemble une dernière fois le déroulement de la cérémonie, fait le point sur les musiques à diffuser et l’ordre de passage des intervenants.


Je suis retournée dans le jardin pour installer le pupitre et le matériel nécessaire pour les rituels. Nous étions déjà venues toutes les trois repérer les lieux avec le traiteur quelques jours auparavant. Sacha avait défini au millimètre près la disposition de chaque chose. Cela semblait la rassurer.



J’ai entendu les premiers véhicules s’avancer doucement sur le parking de graviers.

Je suis allée les accueillir.

Je retrouvais celles et ceux avec qui nous avions préparé ce grand jour et je découvrais les autres dont j’avais entendu parler. Les discussions étaient légères et les visages joyeux.


Quand les témoins des futures mariées m’ont envoyé le SMS convenu à l’avance, j’ai invité l’assistance à prendre place, leur indiquant que les mariées allaient bientôt arriver.


En s’installant, les membres de la famille et les amis se saluaient, s’interpelaient ou s’adressaient des sourires de loin. Au fur et à mesure, les mouvements se sont faits moins nombreux et moins grands, le brouhaha s’est lentement transformé en chuchotement.

Je me suis dirigée vers le pupitre pour accueillir l’assemblée présente devant moi. Les premières notes de musique ont retenti. Tous les visages se sont retournés.


Gabriel et Sacha ouvraient la marche, sérieux et fiers comme des pinsons dans leurs smokings assortis. Gabriel s’est avancé jusqu’au premier rang et s’est assis face à moi, m’adressant un petit sourire en coin. Sacha a pris place à côté de l’arche fleurie, droite comme un i.

Elle s’est mise à piétiner quand elle a deviné au loin l’agitation qui annonçait l’arrivée imminente de Marion. Elle s’est figée et son regard s’est mis à pétiller quand elle a aperçu un coin de tissu ivoire apparaître dans la porte de la grande bâtisse.


Lentement, Marion s’est avancée jusqu’à l’assemblée, au bras de son père. Au milieu de la foule, ses yeux n’allaient que dans une direction sans jamais en dévier : Sacha.


Elles semblaient toutes deux reliées par un fil invisible. Plus rien ni personne n’existait autour d’elles en cet instant précis. Le père de Marion a confié la main de sa fille à Sacha puis il est allé rejoindre sa femme, Gabriel et les parents de Sacha au premier rang.

Sacha et Marion m’ont adressé un regard complice. Nous pouvions commencer...





Paulette, mère de Marion :

« Quand Marion a commencé à me parler de cérémonie laïque, je me suis demandée quelle drôle d’idée elle était encore allée nous chercher là ! Mais je dois dire que les échanges avec l’officiante pendant les semaines qui ont précédé le mariage m’ont mis en confiance. Et le jour J, j’étais certainement une des premières à pleurer de joie. »

Sacha, la mariée :

« Je ne voyais pas l’intérêt de se marier. Pour moi, élever un enfant ensemble représentait un symbole bien plus fort qu’un mariage. Mais la cérémonie d’engagement que nous avons créée autour des valeurs de notre couple et de notre famille m’a réconciliée avec le mariage. La cérémonie laïque m’a donné une nouvelle grille de lecture de notre couple. J’ai pu exprimer des sentiments que j’ai plutôt l’habitude de taire et c’était très émouvant d’entendre nos proches prendre la parole. »

Marion, la mariée :

« Depuis toute petite, je rêvais d’un mariage de princesse et j’ai eu encore plus ! Je suis tellement heureuse ! »


Découvrir d’autres témoignages

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout